« Vivre d’amour » de sainte Thérèse de Lisieux

1 – Au soir d’Amour, parlant sans parabole

Jésus disait : « Si quelqu’un veut m’aimer

Toute sa vie, qu’il garde ma parole

Mon Père et moi viendrons le visiter.

Et de son cœur faisant notre demeure

Venant à lui, nous l’aimerons toujours !

Rempli de paix, nous voulons qu’il demeure

En notre Amour !… »

2 – Vivre d’Amour, c’est te garder Toi-Même

Verbe incréé, Parole de mon Dieu,

Ah ! tu le sais, Divin Jésus, je t’aime

L’Esprit d’Amour m’embrase de son feu

C’est en t’aimant que j’attire le Père

Mon faible cœur le garde sans retour.

O Trinité, vous êtes Prisonnière

De mon Amour !…

3 – Vivre d’Amour, c’est vivre de ta vie,

Roi glorieux, délice des élus.

Tu vis pour moi, caché dans une hostie

Je veux pour toi, me cacher, ô Jésus !

A des amants, il faut la solitude

Un cœur à cœur qui dure nuit et jour

Ton seul regard fait ma béatitude

Je vis d’Amour !…

4 – Vivre d’Amour, ce n’est pas sur la terre

Fixer sa tente au sommet du Thabor.

Avec Jésus, c’est gravir le Calvaire,

C’est regarder la Croix comme un trésor !…

Au ciel je dois vivre de jouissance

Alors l’épreuve aura fui pour toujours

Mais exilée je veux dans la souffrance

Vivre d’Amour.

5 – Vivre d’Amour, c’est donner sans mesure

Sans réclamer de salaire ici-bas

Ah ! sans compter je donne étant bien sûre

Que lorsqu’on aime, on ne calcule pas !…

Au Cœur Divin, débordant de tendresse

J’ai tout donné… légèrement je cours

Je n’ai plus que ma seule richesse

Vivre d’Amour !…

6 – Vivre d’Amour, c’est bannir toute crainte

Tout souvenir des fautes du passé.

De mes péchés je ne vois nulle empreinte,

En un instant l’amour a tout brûlé…

Flamme divine, ê très douce Fournaise !

En ton foyer je fixe mon séjour

C’est en tes feux que je chante à mon aise :

« Je vis d’Amour !… »

7 – Vivre d’Amour, c’est garder en soi-même

Un grand trésor en un vase mortel

Mon Bien-Aimé, ma faiblesse est extrême

Ah je suis loin d’être un ange du ciel !…

Mais si je tombe à chaque heure qui passe

Me relevant tu viens à mon secours,

Je vis d’Amour !

8 – Vivre d’Amour, c’est naviguer sans cesse

Semant la paix, la joie dans tous les cœurs

Pilote Aimé, la Charité me presse

Car je te vois dans les âmes mes sœurs

La Charité voilà ma seule étoile

A sa clarté je vogue sans détour

J’ai ma devise écrite sur ma voile :

« Vivre d’Amour. »

9 – Vivre d’Amour, lorsque Jésus sommeille

C’est le repos sur les flots orageux

Oh ! ne crains pas, Seigneur, que je t’éveille

J’attends en paix le rivage des cieux…

La Foi bientôt déchirera son voile

Mon Espérance est de te voir un jour

La Charité enfle et pousse ma voile

Je vis d’Amour !

10 – Vivre d’Amour, c’est, ô mon Divin Maître

Te supplier de répandre tes Feux

En l’âme sainte et sacrée de ton Prêtre

Qu’il soit plus pur qu’un séraphin des cieux !…

Ah ! glorifie ton Eglise Immortelle

A mes soupirs, Jésus, ne sois pas sourd

Moi son enfant, je m’immole pour elle

Je vis d’Amour.

11 – Vivre d’Amour, c’est essuyer ta Face

C’est obtenir des pécheurs le pardon

O Dieu d’Amour ! Qu’ils rentrent dans ta grâce

Et qu’à jamais ils bénissent ton Nom…

Jusqu’à mon cœur retentit le blasphème

Pour l’effacer, je veux chanter toujours :

« Ton Nom Sacré, je l’adore et je l’Aime

Je vis d’Amour !… »

12 – Vivre d’Amour, c’est imiter Marie,

Baignant de pleurs, de parfums précieux,

Tes divins pieds, qu’elle baise ravie

Les essuyant avec ses longs cheveux…

Puis se levant, elle brise le vase

Ton Doux Visage elle embaume à son tour.

Moi, le parfum dont j’embaume la Face

C’est mon Amour !…

13 – Vivre d’Amour, quelle étrange folie ! »

Me dit le monde, « Ah ! cessez de chanter,

« Ne perdez pas vos parfums, votre vie,

« Utilement sachez les employer !… »

T’aimer, Jésus, quelle perte féconde !…

Tous mes parfums sont à toi sans retour,

Je veux chanter en sortant de ce monde :

« Je meurs d’Amour ! »

14 – Mourir d’Amour, c’est un bien doux martyre

Et c’est celui que je voudrais souffrir.

O Chérubins ! accordez votre lyre,

Car je le sens, mon exil va finir !…

Flamme d’Amour, consume-moi sans trêve

Vie d’un instant, ton fardeau m’est bien lourd !

Divin Jésus, réalise mon rêve :

Mourir d’Amour !…

15 – Mourir d’Amour, voilà mon espérance

Quand je verrais se briser mes liens

Mon Dieu sera ma Grande Récompense

Je ne veux point posséder d’autres biens

De son Amour je veux être embrassé

Je veux Le voir, m’unir à Lui toujours

Voilà mon Ciel… voilà ma destinée :

Vivre d’Amour !!!…

 

Poème écrit le 26/02/1895, dans Thérèse de Lisieux par elle-même, La confiance et l’amour.
© Éditions du Cerf

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.